Menu de navigation

dimanche 29 juin 2014

Mes macarons au citron

Je participe au tour citronné du site Un tour en cuisine en ce dimanche matin, et pour cela je fais remonter une ancienne recette de macarons au citron qui n'ont que des qualités pour l'été : frais, simple et savoureux :-)

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour cette fois ci, j'ai choisi de faire des macarons au citron, plus frais que ceux au chocolat. Les coques sont au zeste de citron et la ganache intérieure est au jus de citron et chocolat blanc.

Pour commencer, faire sécher 125g de poudre d'amande et 200g de sucre glace sur une plaque au four à 50° pendant 15 minutes.
Pendant ce temps, il faut monter les 3 blancs en neige bien ferme. Personnellement j'ai mis du colorant jaune afin d'avoir une coque "citron". Saupoudrez 45g de sucre semoule. Battre encore quelques secondes.














Une fois les blancs d’œufs bien ferme, incorporez y le mélange de poudre d'amande et de sucre glace. Faire attention à ne pas "casser" les blancs en neige. Ce mélange vous donne la "fameuse" macaronade.

Puis après avoir mis la macaronade dans une poche à douille, il faut les coucher sur la plaque en silicone (ou sur un papier sulfurisé). Il faut essayé de les faire tous identiques pour pouvoir les cuire uniformément et surtout pouvoir les assembler deux à deux à la fin.




Après cuisson pendant 15 minutes, les faire sécher pour les décoller sans les abîmer. Pendant ce temps, vous pouvez réaliser la ganache à base de chocolat blanc sur lequel vous ferez couler votre mélange de crème liquide et de jus de citron qui aura été porté à ébullition. Mettre la ganache au réfrigérateur pendant une heure.

Une fois toutes les plaques de coques cuites et refroidies, les assembler deux à deux avec une cuillère de ganache au milieu. Les laisser 24heures minimum au froid pour qu'ils soient DÉLICIEUX !!





Bonne dégustation !

Cécile.

mercredi 18 juin 2014

Minis chaussons Nutella/Banane (Difficulté ** )

Après une longue, très longue absence sur mon blog pour la bonne cause je suis de retour !

En effet, la formation terminée, les examens passés et les résultats de tout ce travail en attente, il était temps pour moi de revenir avec une petite recette toute simple et sucrée pour me récompenser un peu de tous ces efforts...!

Je vous présente donc en ce jour des enfants ensoleillé une recette de minis-chaussons au Nutella et à la banane.

Pour une dizaine de minis-chaussons:
  • Une pâte sablée (maison ou achetée),
  • Du Nutella,
  • 4 bananes,
  • 2 œufs,
  • Du sucre glace,
  • Un moule à chausson de petite taille.  
 
Il faut commencer par étaler votre pâte sablée assez finement, pour ceux qui ont choisi une pâte tout prête cette étape est tellement plus simple !

Disposez ensuite votre moule à chausson dessus et faire des cercles de taille égale. Déposez votre rond de pâte à intérieur du moule et le remplir d'une cuillère de Nutella et de quelques dés de bananes préalablement découpés.

Puis dans deux tasses séparez les blancs des jaunes d’œufs. A l'aide d'un pinceau, mettre du blanc d’œuf sur les bords de votre chausson et le refermer à l'aide du moule.


Faire de mêmes pour tous les ronds de pâte que vous avez préparé. Puis, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, les disposer et les badigeonner avec le jaune qui vous reste.

Préchauffer votre four à 180° et une fois le four chaud, y mettre vos chaussons pendant 30 minutes. A la sortir du four, saupoudrez légèrement du sucre glace sur vos chaussons tout chaud...




Bonne dégustation...

Cécile.

dimanche 27 avril 2014

Minis cakes aux arperges ( Difficulté ** )

En ce moment entre les révisions et les cours, les repas c'est un peu comme dans la chanson :

- Lundi c'est des pâtes,
- Mardi c'est des pâtes, 
- Mercredi c'est des pâtes aussi,
- Jeudi c'est des pâtes,
- Vendredi c'est des pâtes,
- Samedi c'est des pâtes aussi...
- Et le dimanche jour du Seigneur c'est des pâtes au beurre !!!

Mais Monsieur a commencé à être en manque de légumes alors aujourd'hui j'ai trouvé un petit compromis : des minis cakes aux asperges ! Un mix entre rapidité, simplicité et légumes verts !

Pour 15 minis cakes aux asperges :
  • 150 grammes de farine,
  • 1 sachet de levure,
  • 4 œufs, 
  • 15 cl de lait,
  • 60 grammes de parmesan,
  • 1 botte d'asperges vertes.
Commencer par mettre votre farine et la levure dans un saladier, ajouter les œufs entiers et mélanger. Puis ajouter le lait.

Couper très finement vos asperges, (vous pouvez les mixer si les enfants ne veulent pas de morceaux dans les cakes). Les ajouter ainsi que 50 grammes de parmesan dans votre première préparation.

Laisser reposer votre pâte une quinzaine de minutes le temps de préchauffer votre four à 200°C.

Une fois le four chaud, remplir vos petits moules à cakes de votre préparation aux asperges et saupoudrer les 10 grammes de parmesan restant sur le dessus.
Les mettre à cuire pendant 20 minutes.


A déguster tout chaud,
  
Cécile.

lundi 7 avril 2014

Sugar Show Paris 2014

Hier, après un bon brunch dominical, nous sommes partis pour le Sugar Show Paris qui se déroulait au Parc Floral de Vincennes. Nous avons eu des invitations grâce à Perrine, merci beaucoup à elle d'avoir pensé à moi :-)

Après avoir trouvé une place de stationnement entre les bouteilles d'eau laissées par les marathoniens de Paris le matin même, nous voilà au salon de la pâtisserie.


Nous avons parcourus un espace de 2 000 m², avec une multitude de stands de vente d'articles culinaires (plus cher qu'en magasins ou que sur internet), et une estrade de démonstration pour les chefs qui se sont succédés pendant ces 3 jours.

Et nous avons surtout pu admirer de merveilleuses réalisations en pâte à sucre, nous ne savions plus où donner de la tête entre les créations classiques, artistiques ou complétement loufoques.


<-------- Un weeding cake très classique, rose poudré surmonté de fleurs et très romantique <3








Une très jolie guitare ------->
Et derrière on voit pas très bien le gros pot de pâte à tartiner en gâteau :-P



<------- Classique mais classe non ?






Et pour finir je vous montre mes trois gâteaux en pâte à sucre préférés du salon, il y en avait tellement qu'il a fallu faire un choix :

N° 3 de mon top 3





Une grande création en hommage à la future coupe du monde Brésilienne de Juillet 2014  ------>





N° 2 de mon top 3




<------ Un gâteau spéciale french cancan parisien!








Et pour finir le plus joli gâteau en pâte à sucre pour moi, c'est ce gâteau d'inspiration printanière. Tout simplement sublime avec des ombres crées à l'aérographe et une multitude de détails :

N°1 de mon top 3

Il était, par contre, bien dommage que le salon ne se soit principalement axé que sur les réalisations en pâte à sucre, alors que la pâtisserie comporte tant d'autres aspects différents et tellement bons... Nous sommes un peu restés sur notre faim (dans tous les sens du terme...!)

Encore un grand merci à Perrine pour nous avoir donné l'occasion de voir cet évènement culinaire.

Cécile.

lundi 31 mars 2014

Technique masculine pour séparer les jaunes des blancs d'oeufs....!

Depuis quelques temps, Monsieur me parlait d'une technique qu'il avait vu sur internet pour séparer le blanc du jaune d’œuf... Elle consiste à gober le jaune grâce à une bouteille. Nous avons donc profité de la création d'un moelleux au chocolat et d'une crème anglaise pour essayer cette technique et nous avons bien ri...!

video


Je reste quand même convaincue que cette technique est juste pour le délire, de la vaisselle inutile et du temps de perdu, je continuerais donc à séparer mes œufs tout simplement...

Cécile.

mardi 25 mars 2014

Mon premier cocktail grâce à Cocktalis !

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon père, 3 fois 20 ans ça se fête quand même ! Alors c'est l'occasion de faire un bon cocktail et grâce à Cocktalis, mon nouveau partenaire rien de plus simple...!

Leur promesse est de réaliser un cocktail en 12 secondes et pas une de plus alors j'ai testé :
  • J'ai voulu essayer leur mignonnette Paradise Dream  aux saveurs de fraise, de framboise, de grenadine et de pêche blanche,
  • Je devais placer la moitié de la mignonnette dans le verre doseur, puis 20 cl de jus d'ananas, 4 glaçons et hop, hop, hop....
  • ....On shake tout ça !

 Pendant un cours instant on se prend pour Tom Cruise dans Cocktail, puis on verse le mélange avec une belle mousse dans notre verre, une paille chacun et c'est parti pour la dégustation... La boisson a un très bon goût frais et fruité, néanmoins je le trouve un peu sucré pour moi, mais il reste quand même excellent :-D




Je vous le recommande vivement, et je te souhaite un très bon anniversaire Papa,

Cécile.

samedi 22 mars 2014

Nouveau partenariat avec Cocktalis !

Comme c'est agréable d'avoir un nouveau partenaire, surtout que mon nouveau partenaire est très festif, c'est Cocktalis, the cocktail compagny. Cocktalis vous propose une large gamme de préparations pour cocktails. Un concept astucieux et unique afin de répondre au mieux aux attentes les plus exigeantes.


Cocktalis a un concept basé sur la simplicité et la rapidité seulement 12 secondes pour faire votre boisson, le concept «easy mixing» :
Chaque mignonnette contient une base de cocktail minutieusement composée. Aucun autre sirop ou liqueur n’est nécessaire.

Versez le contenu d’une mignonnette (5cl) pour un cocktail avec alcool  ou une demi-mignonnette (2,5cl) pour un cocktail sans alcool dans votre cup gradué. Ajoutez votre jus (ananas ou orange suivant le cocktail), rajoutez des glaçons. Placez votre bas en inox sur le dessus du cup et shakez la préparation pendant quelques secondes. Versez votre cocktail dans un verre approprié, décorez d’une paille, de fruits frais… et servez.

Merci à Loïc pour son généreux colis et la rapidité avec laquelle la livraison a été effectuée.


Vous pouvez aussi les suivre sur leur page Facebook,

Cécile.

mercredi 12 mars 2014

Une grande joie au milieu des transports en commun si tristes !

Je voulais juste mettre un petit article en rapport à ce qu'il m'est arrivé ce matin, dans le tram 3a, en direction de Pont du Garigliano vers 8h45.
Tous les matins c'est la même rengaine, Rer B bondé, tram blindé, gens tristes, gros bourrins qui veulent monter même s'il saute clairement aux yeux de tous qu'il n'y a plus de place pour eux.... Enfin les joies des transports de la vie parisienne n'est ce pas ? Mais ce matin, oh joie, je trouve une place pour m'asseoir à côté de deux jeunes filles brunes aux cheveux longs et écoutant (un peu, je dois bien l'avouer) leur conversation je me rend compte qu'elles parlent de mon blog en se le montrant sur le téléphone d'une d’entre elles :-D

Quelle ne fût pas ma surprise et surtout ma joie en entendant leur très gentils commentaires au sujet de mes recettes et photos. Je n'ai pas osé leur dire que c'était mon blog et j'espère à travers cet article qu'elles se reconnaîtront et m'enverront un petit mail pour s'identifier !

En tous cas, je profite de cette occasion pour tous vous remercier de votre fidélité, vos commentaires et vos échanges de mails.


Cécile.

dimanche 9 mars 2014

Roulé épinard, boursin et saumon fumé

En ce dimanche matin Je participe au maxi tour en cuisine , un tour en cuisine pour la bonne cause. Je vous explique: Miss Cuisine a lancé son site il y a deux ans et demi maintenant, et au jour d'aujourd'hui elle se demande si elle doit continuer ou non, alors elle a lancé ce maxi tour pour voir un peu les soutiens qui pourront lui être apportés à travers la motivation des blogueurs culinaires. J'aime beaucoup le concept de son site d'échange de recette entre blogueurs, cela me permet de découvrir et d'explorer de nouveaux univers. C'est donc avec un très grand plaisir que je vous présente la recette d'une entrée très fraiche et légère, qui commence très bien un repas. Je tiens cette recette d'une amie.

Je vous conseille de la faire au minimum 24 heures avant de le manger pour que le boursin est le temps "d'infuser"avec les épinards et le saumon.

Pour 6 personnes :
  • 500 grammes d'épinards hachés,
  • 5 œufs,
  • 1 boursin "ail&fines herbes" (que vous laisserez à température ambiante),
  • 250 grammes de saumon fumé en tranches fines,
  • sel / poivre,

Pour commencer, il vous faut égoutter les épinards le plus possible. Pour ma part, je les laisse s'égoutter seuls puis je les presse dans mes mains afin de les sécher au maximum. Dans un saladier, battre les œufs en omelette, ajouter vos épinards et assaisonner selon votre goût. ! Attention le boursin et le saumon vont vous rajouter du sel !
Préparer une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé et étaler votre préparation dessus. Bien égaliser et former un carré pour pouvoir le rouler par la suite de manière uniforme.



Préchauffer votre four à 210 ° et cuire pendant 30 minutes. Une fois cuite, sortir votre omelette du four et la laisser refroidir un petit moment.

Une fois presque froide, dans un soucis esthétique pour le rendu final, retourner votre omelette sur du  film alimentaire (le coté qui était dessus pendant la cuisson doit se retrouver dessous). Sur l'omelette (coté "moins beau") étaler le boursin en couche épaisse, (n'hésitez pas à mettre tout le boursin), puis mettre le saumon sur le boursin.

! Attention étape la plus délicate ! Rouler l'omelette sur elle même en vous aidant du film en essayant de faire un roulé serré mais sans le casser.


 Mettre le roulé au réfrigérateur pendant 24 heures. Quelques minutes avant de le servir, enlever le film alimentaire et couper votre roulé en tranches.

Le roulé se mange froid, je le sers avec une sauce minute (mascarpone, moutarde, échalotes, ciboulette, sel, poivre).


 Idéal avec du bon vin et des amis !

Cécile.

samedi 8 mars 2014

Bonne journée de la femme à toutes :-)

En ce superbe samedi ensoleillé je voulais tout simplement vous souhaiter une bonne journée mesdames ! C'est notre journée alors profitez en bien :-)




Cécile.

dimanche 2 mars 2014

Tarte aux fruits ( Difficulté ** )

En ce dimanche de la fête des grands-mères, nous étions invités à un bon repas chez des amis, un couscous maison qui se révéla excellent !! Et je devais apporter le dessert, trop contente de refaire un peu de pâtisserie (plus du tout le temps pour pâtisser malheureusement en ce moment), alors le choix fût difficile: trouver un dessert qui puisse se manger après un plat aussi copieux ? J'ai décidé de faire une tarte aux fruits (kiwi/banane/clémentine).

===> J'ai commencé par faire une pâte sablée à l'orange ici la recette que j'ai utilisé.

Puis j'ai fait une crème pâtissière à la vanille:
  • 50 cl de lait,
  • 2 gousses de vanille,
  • 6 jaunes d’œufs,
  • 100 grammes de sucre,
  • 50 grammes de farine,
  • 50 grammes de beurre.

Dans une casserole, mettre le lait et les grains de vanille ainsi que les gousses ouvertes.
! Petite astuce : mettre 3 pincées de sucre avant de mettre le lait dans la casserole, cela évitera que le lait brûle au fond de la casserole !
Monter le tout à ébullition et laisser (idéalement) infuser 15 minutes pour avoir un bon goût de vanille.

Dans un saladier, mettre les 6 jaunes d’œufs et le sucre. Battre énergiquement pour faire blanchir les œufs. Puis la farine d'un coup. Mélangez encore énergiquement.
Mettre un quart de lait dans votre préparation afin de délayer le mélange, une fois le lait incorporé, recommencer 3 fois jusqu'à ce que tout le lait soit ajouter à la préparation.
Remettre toute votre préparation dans la casserole et la mettre sur le feu. Prendre un fouet et mélanger énergiquement pour incorporer de l'air à votre crème et surtout éviter qu'elle ne brûle sur le feu. Porter à ébullition. Continuer à mélanger jusqu'à l'obtention d'une texture lisse, brillante qui ne colle plus à la casserole.

La laisser refroidir et incorporer le beurre lorsque votre crème est tiède.
Filmez la "au contact" et la mettre au frais pour 2 heures.

===> Puis j'ai pris 4 kiwis, 2 bananes et une clémentine que j'ai coupé en fines lamelles.

Pour le montage de la tarte:

J'ai étalé ma pâte sablée dans un moule, après l'avoir cuite à blanc pendant 30 minutes à 180°C je l'ai laissé refroidir toujours dans son moule.
J'ai pris ma crème pâtissière froide et je l'ai mise dans une poche à douille. Je l'ai couché en spirale sur ma pâte sablée froide. Et j'ai mis mes lamelles de fruits en rosace sur la crème.

J'ai réalisé un nappage blanc pour faire briller mes fruits et les empêcher de noircir que j'ai déposé au pinceau sur mes fruits.

Mettre votre tarte au frais et la sortir au dernier moment!


Bonne dégustation fruitée à tous,

Cécile.

mardi 18 février 2014

Notre dîner chez Marguerite !

Par l'article d'aujourd'hui je tiens à vous présenter un restaurant bien sympathique que nous avons découvert à Paris, Marguerite ! Nous sommes allés dans ce restaurant tous les deux un vendredi soir à l'occasion de l'anniversaire de Monsieur.

Le restaurant est assez petit, environ une trentaine de couverts, mais plutôt convivial.


Nous avons commandé de l'onglet de boeuf et une entrecôte. Les deux pièces de viandes sont arrivées généreuses et avec une cuisson au top. Le tout était accompagné de grandes frites maisons, salade et surtout un trio de sauces poivre / roquefort / échalotes. Mention spéciale pour les sauces qu'on devine aisément faites maison et vraiment délicieuses, la sauce au poivre plutôt soutenue, celle aux échalotes finement sucrée et celle au roquefort douce comme un velouté.
L'entrecôte et ses trois sauces

L'onglet et ses trois sauces



















En fin de repas, Monsieur s'est laissé tenté par le café gourmand. La crème brûlée était bonne, la part de tarte aux pommes aussi, le fondant au chocolat également, malgré les bords du gâteau un peu secs. La glace au café maison est vraiment excellente et parfaitement aromatisée.



Les 25cl de vin rouge qui ont accompagné le repas ne souffrent d'aucune critique et nous ont très bien convenu.

Pour terminer, une petite ombre au tableau et qui pour nous a compté: la viande est servie sur une grande planche à découper en bois. Cela donne une touche rustique des plus agréables mais le bois a tendance à pomper l'humidité (sans doute provenant du lavage, ainsi que le sang de la viande) et ceci dégage une odeur de moisissure que nous n'avons pas trouvé appropriée. L'idée de la planche de bois est bien, mais il faudrait trouver une solution pour mieux sécher ces supports et éviter cette légère odeur, pas spécialement forte mais tout de même présente.

NB: Si vous y allez en voiture, prévoyez du temps et de la chance car les places se font rares dans les rues alentour.

Cécile.

dimanche 2 février 2014

Crêpes à la vanille de madagascar

 Aujourd'hui c'est la chandeleur ! Alors biensûr tout le monde dégaine sa recette de pâte à crêpes, et comme il y a une tour spécial par le site d'un tour en cuisine. Je participe au tour des crêpes sucrées .

Grâce à l'extrait de vanille de mon partenaire La case à Vanille, j'ai pu réaliser de super bonnes crêpes sucrées pour le goûter. Ce qui est sympa avec les crêpes à la vanille c'est qu'on peut les accommoder avec tout ! Confitures diverses pour les plus hésitants, de la pâte à tartiner choco/noisette pour les plus gourmands, sucre pour les plus simples... Et j'en passe ! Et vous vous les aimez avec quoi ?

Ingrédients pour une vingtaine de crêpes :
  • 250 grammes de farine,
  • 1 sachet de levure,
  • 5 œufs,
  • 50 cl de lait,
  • 3 cas de sucre roux,
  • 1 pincée de sel,
  • 2 cas d'extrait de vanille,
  • (2 cas de rhum brun).

Dans un grand saladier, mettre la farine et la levure, puis faire un puits. Y mettre les oeufs, le sucre, la vanille et le sel. Mélanger le tout, puis détendre avec le lait, jusqu'à l'obtention d'une pâte liquide et sans grumeaux.

En fin de mélange j'aime bien rajouter un peu de rhum brun, je trouve que ça donne un bon goût, mais aucun risque pour les enfants car l'alcool s'évapore à la cuisson des crêpes !

Laisser votre pâte à crêpes reposer pendant une heure (idéalement).

Chauffer votre poêle, imbiber un sopalin avec un peu d'huile et passer le dans votre poêle afin de la graisser.

Compter 3 minutes de cuisson par crêpes...



Pour ma part, ce sera confiture poire/vanille !

Cécile.

dimanche 19 janvier 2014

Soupe veloutée au potimarron et curry ( Difficulté * )

On continue dans nos soupes pour le soir, et en allant au marché nous avons trouvé du potimarron mais, contrairement à une ancienne recette, cette fois nous l'avons agrémenté d'épices de mon partenaire l'île aux épices.

Il vous faudra donc :
  • 1 gros potimarron,
  • 2 grosses pommes de terre,
  • 2 oignons,
  • 10 cl de crème fraiche,
  • 1 cas de curry,
  • 1 cas de muscade,
  • 1 bouillon "herbe de Provence" (facultatif).

Commencer par éplucher, épépiner et couper en gros morceaux votre potimarron. Puis éplucher et couper en gros morceaux vos pommes de terre. Hacher vos oignons.

Une fois tous vos légumes prêts, faire caraméliser les oignons avec une noisette de beurre au fond de votre marmite. Puis ajouter, pendant une minute, vos morceaux de pommes de terre et de potimarron.

Recouvrir les légumes d'eau, ajouter le bouillon-cube et les épices.

Faire cuire une trentaine de minute. Les légumes doivent être fondants lorsque vous les piquer avec un couteau.

Prendre votre pied-mixeur et mixer vos légumes jusqu'à l'obtention d'un velouté. Rajouter votre crème fraîche et mixer encore quelques instants.

Servir bien chaud pour se réchauffer le corps et le cœur...


Cécile.

samedi 18 janvier 2014

Bricks aux épinards et au chèvre ( Difficulté ** )

En ce moment, on mange des épinards, c'est la tendance du moment à la maison, on le décline sous plusieurs formes : cannellonis, roulé et aujourd'hui bricks.

Je vous présente donc la recette des bricks aux épinards et au chèvre.

Pour une 20 bricks triangulaires :
  • 10 feuilles de bricks rondes classiques,
  • 300 grammes d'épinards hachés,
  • 100 grammes de fromage de chèvre frais,
  • Sel / Poivre,
  • 1 œuf.


Commencer par cuire et bien égoutter vos épinards. Une fois refroidis, les mélanger avec le fromage de chèvre et le jaune d’œuf (Réserver le blanc). Assaisonner à votre goût.


1 - Prendre votre feuille de brick ronde et commencer par la plier en deux, la découper afin d'avoir deux demi lunes.

2 - Replier la partie bombée que la partie plate afin d'avoir une bande de feuille de brick

3- Mettre une cuillère de votre préparation dans un coin de votre bande et replier la bande sur elle même pour créer un triangle.

4 - Coller la dernière partie de la feuille de brick avec le blanc d’œuf restant.

Vous pouvez cuire vos bricks à la friteuse ou à la poêle en les plongeant quelques instants dans l'huile bouillante, ou moins calorique vous pouvez les cuire au four en les étalant sur une feuille de papier sulfurisé, les badigeonnant légèrement d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau de cuisine et les mettre dans un four préchauffé à 200° pendant 20 minutes (surveiller bien la cuisson, quand les bricks sont dorées elles sont prêtes et seront bien croustillantes).


Cécile.

samedi 11 janvier 2014

Merci Papa Noël !!

Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel avec..... mon nouveau beau gaufrier !!!

Je suis trop contente, le voilà, mon gaufrier ! Depuis le temps que j'en voulais un ! C'est un Lagrange premium, il a trois plaques (gaufres, gaufrettes et croques monsieur). Il est multi fonction mais pour l'instant je n'ai pas tout essayé je dois bien l'avouer.



Et depuis on en mange des gaufres sucrées ! Bientôt je vous posterai la recette évidement.


Cécile.

dimanche 5 janvier 2014

Galette des rois à la frangipane ( Difficulté ** )

Aujourd'hui c'est le 5 Janvier, et donc c'est le jour de manger la galette des rois, nous on l'aime à la frangipane mais il y a différentes recettes pour la préparer pour tous les goûts.

La galette des rois se déguste lors de l'Epiphanie, normalement le 6 Janvier mais en France on la mange le premier dimanche du mois de Janvier. L'Epiphanie symbolise la fécondité, le  renouveau des richesses terrestres liés au rallongement de l'ensoleillement des journées. Il s'agit à l'origine d'une fête païenne dans la Grèce Antique. Epiphanie signifie "manifestation". Très vite, les chrétiens se la sont appropriée pour symboliser la manifestation de Dieu parmi les hommes. Cette fête célèbre trois  épisodes où Dieu s'est manifesté : l'arrivée des rois mages, les noces des Cana et la date du baptême du Christ dans le Jourdan.
Longtemps, le 6 janvier était plus important que le jour de Noël. Encore en Espagne, c'est le 6 janvier que les cadeaux sont distribués, comme l'avaient fait les Rois Mages.

La galette, de forme ronde et dorée symbolise le retour de la lumière après les longues nuits d'hiver. La fève que l'on insère dans la galette remonte du temps des romains. Elle était alors blanche ou noire et était utilisée pour voter, lors des saturnales de début janvier, et élire le roi du festin. 

La galette à la frangipane viendrait de Marie de Médicis, seconde épouse d'Henri IV, qui, en quittant l'Italie, se fit remettre la recette d'une crème à la poudre d'amande, élaborée par le cuisinier de son plus proche soupirant, le comte Frangipani. La recette plut à la Cour de France et est toujours appréciée de nos jours.


Pour une grande galette de 6 parts minimum :
  •  2 pâtes feuilletées,
  • 140 grammes de poudre d'amandes,
  • 100 grammes de sucre,
  • 2 œufs + 1 jaune d’œuf,
  • 75 grammes de beurre mou,
  • 2 cuillères à soupe de rhum,
  • 1 fève.

Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les œufs entiers, le beurre mou et le rhum.

Placer une première pâte feuilletée sur votre plaque du four recouverte de papier sulfurisé et la piquer avec une fourchette. Placer votre préparation à l'amande dans une poche à douille et l'étaler en spirale sur la première pâte feuilletée.

! N'oubliez pas de cacher la fève dans votre préparation, car une fois j'ai oublié et une fois la galette refermée c'est trop tard malheureusement !

Recouvrir avec la seconde pâte feuilletée en collant bien les bords des deux pâtes ensemble. Faire un petit trou en son centre pour évacuer l'air entre les deux pâtes.

A l'aide d'une fourchette, faire des dessins sur le dessus de votre galette en forme de rosace (ou autre) et la badigeonner avec le jaune d’œuf.

Préchauffer votre four à 200°C (th 6-7) et enfourner la galette pendant 25 minutes.


Qui a eu la fève chez vous ?

Cécile.

vendredi 3 janvier 2014

Bonne année 2014 !

Et voilà, nous sommes passés en 2014. On referme le chapitre de 2013, on fait le bilan avec les moments positifs et les moments négatifs comme tous les ans.



Je vous souhaite à tous une EXCELLENTE ANNÉE qu'elle soit douce et sucrée comme une bonne briochettes aux pralines, ou festive comme des verrines apéritives, ou encore corsée comme un feuilleté aux poivrons et chorizo.

A cette occasion je tenais à tous vous remercier chaleureusement pour votre fidélité, tous vos commentaires et vos messages de soutien.



PS : Et une petite pensée particulière d'encouragement à mes soutiens du sud ouest (Séverine et Marion) qui vont se mettre à la réalisation des recettes comme nous en avons parlé le 26 Décembre :-P !!

Cécile.